Voyage diaconal de prière en Israël 2010

BOAS-Signet

du 22. 4 au 2. 5. 2010

Les jours vécus en Israël sont déjà du passé. Ce qui reste, ce sont de merveilleux souvenirs, de nouveau aspects, et une profonde reconnaissance envers Dieu pour sa protection constante durant le voyage.

Ce serait trop long si je vous racontais toutes mes expériences. Voici donc simplement quelques points culminants. Il y a eu la rencontre avec Raissa dans une communauté messianique russe à Herzliya. Elle savait à peine l‘anglais et pourtant nous nous sommes compris avec le coeur, quand nous avons prié l‘une pour l‘autre. J‘ai quitté courtement la pièce et, lorsque je suis revenue, elle m‘attendait avec un gâteau,qu‘elle avait confectionné elle-même et un verre de thé. La lumière qui brillait dans
ses yeux en disait plus que toutes les paroles ne sauraient le faire.

J‘ai vécu une expérience particulière lorsque nous sommes allé prier dans la bande de Gaza. J‘ai ressenti en moi une mélange de peur, d‘insécurité et de menaces, mais j‘ai simplement supporté de rester là et de prier et j‘ai pris peu à peu conscience que les personnes qui demeurent ici sont confrontés journellement avec de tels sentiments. Je souhaite que cette expérience puisse influencer mes prières pour Israël.

Notre excursion jusqu‘à la frontière libanaise, puis le long du lac de Galilée et enfin sur les lieux de baptême au bord du Jourdain, a été tout à fait grandiose. Ce pays est tellement merveilleux et j‘ai beaucoup joui de cette sortie. Dieu est si bon! Aussi lorsque je caressais l‘idée de voyager en Israël pour prier et servir mon prochain, Dieu est toujours celui qui me surprend et me donne en retour beaucoup plus que n‘investis. Je me sentais ce jour-là très comblée et bénie.

Notre excursion jusqu‘à la frontière libanaise, puis le long du lac de Galilée et enfin sur les lieux de baptême au bord du Jourdain, a été tout à fait grandiose. Ce pays est tellement merveilleux et j‘ai beaucoup joui de cette sortie. Dieu est si bon! Aussi lorsque je caressais l‘idée de voyager en Israël pour prier et servir mon prochain, Dieu est toujours celui qui me surprend et me donne en retour beaucoup plus que n‘investis. Je me sentais ce jour-là très comblée et bénie.

Karin Wipf

Les commentaires sont clos.