Témoignages de la semaine de jeûne et prière pour la Suisse 2019

2 – 8 mars 2019

Les évènements émergents de la semaine de jeûne de cette année pour moi étaient:

  • La forte présence de Dieu dans les temps de louange
  • Le «silence habité»
  • Que nous avons un Dieu qui aime nous parler
  • Le brisement total à cause de la mise à l’écart du Saint-Esprit et son affliction. C’est-à-dire de l’inviter, mais lorsque cela devient inconfortable, nous continuons notre programme sans lui. Quelle douleur (perceptible corporellement) où nous affligeons notre Père !
  • Libération du parler en langues « rustique », suivi du rire (de Dieu).
  • Une sainte frayeur après la lecture du mandat du Jeûne Fédéral de 1893 : cela fait seulement 126 ans ! Comment en sommes-nous arrivés là ?!
  • Visite du Mémorial de Riehen et de la « main de fer » (parcelle sur laquelle les juifs se sont sentis en sécurité, mais de laquelle ils se sont faits renvoyer vers la mort certaine)
  • DIEU EST à L’ŒUVRE !
  • Déclarer (= proclamation à haute voix de la parole de Dieu) signifie littéralement : expliquer à fond. C’est ce que nous faisons pour le monde visible et invisible lorsque nous déclarons (voir prochain point)
  • La puissance de la parole de Dieu ; lire ensemble à haute voix
  • Visite de l’auteur du livre SUISSE – ISRAEL, Matthias Winkler
  • Unité dans la diversité
  • Que notre Père veut faire DES CHOSES NOUVELLES, et il va les faire
  • Combien jeûner est facile, avec l’aide de Dieu et ensemble
  • De merveilleux frères et sœurs, enfants du Très-Haut
  • Qu’Israël devient de plus en plus un sujet important parmi les chrétiens, parce qu’il est tout en haut sur la liste des priorités de Dieu

Chaque année je fais une telle liste, lorsque je veux trouver des mots pour décrire ce temps. Ce n’est simplement pas possible autrement ! Il y a une telle dynamique de Dieu, et cela ne se laisse pas coucher sur du papier. Pour conclure, je ne peux que dire : je suis à chaque fois éblouie de ce que le Seigneur fait lorsque nous venons à Lui sans programme fixe, remplis du désir le LE laisser agir. Même s’il ne s’agit jamais de nous, nous sommes quand même ceux qui sont bénis à la fin.

Michée 7, 18-20:

Est-ce qu’il y a un dieu comme toi? Toi, tu enlèves les fautes, tu pardonnes les péchés des gens de ton peuple qui sont restés en vie. Ta colère ne dure pas toujours, mais tu nous montres ta bonté avec plaisir. De nouveau, tu auras pitié de nous, tu écraseras nos péchés et tu jetteras toutes nos fautes au fond de la mer. Tu montreras ta fidélité aux gens de la famille de Jacob, ton amitié à ceux de la famille d’Abraham, comme tu l’as promis autrefois par serment à nos ancêtres. (Parole de Vie)

R.W.

Avec émerveillement et profond respect je regarde en arrière la semaine de jeûne 2019. Il n’est pas possible de tout saisir et encore moins d’écrire ce que Dieu a fait durant cette semaine. Je vais simplement essayer de raconter ce qui est sur mon cœur – comme une partie d’un travail de souvenir.

Ce qui m’a profondément épris, c’est le désir du Père de communiquer avec nous. Durant de nombreuses heures nous avons lu Sa Parole à haute voix. Chapitre après chapitre après chapitre IL PARLE… à ses prophètes, à ses disciples, à nous, il partage ses pensées et son cœur.

Il a aussi parlé pendant la louange, l’adoration et la prière ; par des paroles, à travers des versets, par la prière en langues et son interprétation. Encore et encore il nous a encouragés : « N’ayez pas peur ! » et « Je Suis à l’oeuvre». Nous devions cependant aussi entendre que la Suisse en a fini « avec les cochons », comme le fils perdu de la parabole (Luc 15,11 ff) ; mais que Dieu, dans sa grande grâce, veut venir encore une fois à notre rencontre dans « la vallée de la décision ».  Il est comme le père dans la parabole qui guette son fils (la Suisse). Cela implique pour nous un changement de direction radical. Ce qui compte, ce ne sont plus nos pensées, nos programmes et nos buts, mais SA PAROLE et SA VOLONTE – sous la direction du Saint Esprit ! Ainsi nous avons prié sans relâche pour que chaque personne, le corps de Christ en Suisse, le gouvernement et les dirigeants du peuple, puissent entrer dans ce temps suscité par Dieu.

Les points culminants de la semaine étaient la visite du Mémorial à Riehen et la rencontre avec l’auteur du livre « Suisse – Israël ». L’expérience de faire partie d’un groupe qui était uni de cœur et d’esprit était merveilleuse, je ne l’avais jamais expérimenté à ce point. C’était un avant-goût des « choses nouvelles à venir » !

Dans cette unité j’ai pu jeûner sans effort et chacun de nous est rentré chez lui fortifié et richement béni.
Un grand merci aux organisateurs !

Ursi Schönenberger

C’était la troisième fois que j’ai pu participer à la semaine de jeûne avec Werner et Regula. J’ai été richement bénie dans chaque semaine de jeûne, même si mon but était de prier pour notre pays et non pour moi-même.

J’ai été énormément encouragée et fortifiée dans ma foi ! Il me semble qu’à chaque nouvelle semaine de jeûne, l’Esprit est davantage présent. Cette fois nous avons pu vivre une unité dans l’Esprit exceptionnelle.

A chaque fois je sors aussi fortifiée dans mon corps par cette semaine de jeûne.

C’est tellement rafraîchissant et encourageant d’expérimenter comment Dieu parle dans notre communion avec Lui. Les temps d’adoration et les temps de silence et d’écoute de Dieu ont fait du bien à mon corps, à mon âme et à mon esprit.

En plus, mon Père céleste a mis à la lumière des péchés dont j’ai ensuite pu me débarrasser. J’ai pu vivre personnellement ce qui est marqué dans les actes des apôtres : Repentez-vous afin d’être rafraîchis devant la face de l’Eternel!

La visite du Mémorial des Réfugiés de Riehen a été très impressionnante pour nous tous. Je suis surprise qu’un chrétien allemand s’engage et bâtisse dans notre pays une maison à la mémoire des Juifs, que nous Suisses avons refoulés et envoyés vers une mort certaine dans les camps de concentration. Quelle culpabilité nous avons chargée sur nous !

Le point culminant du temps de jeûne fut la visite de Matthias Winkler, auteur du livre « Suisse – Israël ». C’était impressionnant d’entendre comment le Dieu Tout-Puissant a appelé Matthias et l’a équipé pour ce ministère puissant ! Il est étonnant de voir comment Dieu appelle et équipe sans cesse des hommes à son service. Ce fut un grand privilège de participer à la prière et à l’écoute prophétique pour Matthias.

Personnellement je ne peux que recommander une telle semaine de jeûne, car j’ai été enrichie à chaque fois.

Nous avons aussi entendu des témoignages qui m’ont encouragée à jeûner à la maison.

Je me réjouis déjà pour la semaine de jeûne de l’année prochaine !

Miranda Schwarzentrub

Les commentaires sont clos.