Mission Jonas


1.September 2019 auf dem Bodensee

« Mission Jonas » pour l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse, le 1er septembre 2019 au lac de Constance

Il y a 12 ans a eu lieu une rencontre entre des frères et soeurs d’Allemange, d’Autriche et de Suisse à Auschwitz Birkenau. A l’époque, le Seigneur avait déjà indiqué qu’il allait y avoir une autre rencontre, mais cette fois dans notre région, afin de compléter Ses intentions.

La nuit de Yom Kippur, du 18 au 19 septembre 2018, je suis resté réveillé sans but particulier. J’avais lu que les Juifs lisent le livre de Jonas dans leurs synagogues pendant cette nuit-là. Alors, j’ai également lu ce livre. Ensuite je suis devenu silencieux. J’ai entendu la question en moi: „A quoi tu penses après avoir lu ce livre?“ Les mots ‘bateau’ et ‘pénitence’ venaient en premier, et ensuite d’autres mots venaient sans interruption : ‘lac de Constance’, ‘rencontre des trois pays germanophones’, ‘lien avec la rencontre à Auschwitz en 2007’. Jonas a vécu une repentance personnelle sur le bateau (et dans le ventre du poisson) et l’équipage du bateau, composé d’hommes de pays différents, a également vécu une conversion. Et pour finir c’est tout le pays de Ninive qui a vécu un réveil, et une repentance.

Nous avons reçu un nombre précis de participants: environ 300 comme pour Gédéon (Juges 6.7). Cette histoire m’a été rappelée alors que je cherchais une réponse à ma question qui inviter. Le groupe n’est pas ouvert à tout le monde. 12 ans se sont écoulés depuis notre première rencontre à Auschwitz. Le temps est venu de mettre en œuvre la volonté de Dieu, de faire le pas suivant ! Nous ressentons une urgence !

C’est un moment important

Le 1er septembre 1939 à 4h45, le bateau de ligne „Schleswig-Holstein“ a ouvert le feu sur les fortification polonaises devant la ville de Danzig ; c’était le début de la deuxième guerre mondiale, qui en horreurs devait éclipser toutes les guerres précédentes.

Une vague indescriptible de malédictions, de souffrances, de morts et d’effroi est sortie de notre région germanophone et s’est déversée sur l’Europe et le reste du monde, spécifiquement en direction des juifs. Jour pour jour, 80 ans plus tard, nous nous sommes retrouvés sur le lac de Constance. En priant nous avons reçu la  conviction que Jésus veut déclencher un flot de bénédictions sur notre région germanophone, sur l’Europe, sur le monde et jusque vers le peuple juif et Israël, sous la direction du Saint Esprit.

Direction spirituelle de cet événement

– Repentance : personnelle, en tant que nation, en tant que pays germanophones entre nous et envers les juifs et la nation d’Israël, et collectivement en tant que région germanophone.

– Prière et proclamation. Nous sommes convaincus que Dieu a donné beaucoup de bonnes choses et des dons à la région germanophone afin d’être une bénédiction pour les autres nations et particulièrement pour les juifs et Israël. Satan a provoqué le contraire et a fait devenir notre région une malédiction pour le monde entier (entre autre à travers les deux guerres mondiales) et spécifiquement pour les juifs !

– Nous voulons former une alliance, afin qu‘en tant que région nous devenions une plus grande bénédiction pour les juifs et Israël, pour l’Europe et pour le monde.

Das Umsetzen der VisLa mise en place de la vision s’est faite à travers les éléments suivants:

  • Nous avons célébré la Sainte Cène ensemble
  • Jésus a été élevé dans la louange et l’adoration
  • Des représentants de l’Allemagne, de l’Autriche et de la Suisse ont lu des prières de repentance
  • Nous avons noyé notre culpabilité symboliquement en plongeant des pierres de nos régions sur lesquelles nous avions formulé nos fautes
  • Nous avons lu un message de la part de Jésus adressé à l’église universelle! Ces paroles sortaient comme un flot de bénédictions de la région germanophone vers les juifs, vers l’Europe et vers le monde entier !
  • Ensuite nous avons tressé une corde à 4 brins représentant l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse et Jésus.
  • Dieu a permis qu’un juif messianique se trouve parmi nous, et il a prononcé la bénédiction d’Aaron sur notre assemblée.
  • 270 participants sont venus des trois nations impliquées, ce qui était une forte représentation.

W.W.

Gesprochene Schuldbekenntnisse (allemand):



Les commentaires sont clos.