« Sonnez les trompettes du nord sur l’asie « 

russlandg     loc_russland

Jakutsk Russie

du 8 au 14 sept. 2015


Accompli!

Lorsqu’en mars 2010 nous avons commencé à sonner les trompettes dans les quatre régions linguistiques de Suisse, et à apporter le message de Dieu pour Son Eglise, nous ne savions pas où et quand cela se terminerait. Entretemps nous étions dans les 50 pays d’Europe et sur chaque continent de la terre, respectivement au nord, au sud, à l’est et à l’ouest , pour y accomplir le même mandat. Maintenant, après la visite d’environ 70 nations et exactement 5 ans et demi, nous nous trouvons ici en Sibérie, plus précisément à Jakutsk, connue comme la plus froide des grandes villes du monde, avec des températures hivernales d’environ -50 degrés, pour accomplir cet envoi du Seigneur. Que nous ayons choisi de préférence l’été pour cette visite est bien compréhensible. Nous avons obtenu ce contact au travers d’un frère allemand, qui a travaillé durant des années avec des communautés dans cette région, et par là dispose de relations amicales durables. Le pasteur Slawa, qui est venu nous chercher à l’aéroport, dirige une communauté qui appartient au mouvement « Word of life » (Ulf Ekman). Grâce à ce ministère béni, des centaines de communautés sont nées en Russie. Mais après que le fondateur et figure de proue Ulf Ekman se soit converti au catholicisme, il règne naturellement une grande insécurité, de l’incompréhension qui va jusqu’à la stupéfaction, parmi les responsables et les membres de ces communautés. Ils se sentent comme abandonnés par leur berger. Par ailleurs la situation est plutôt difficile. En effet pour cette rencontre le pasteur Slawa avait invité aussi d’autres pasteurs et responsables de cette ville et région, mais pourtant aucun d’entre eux n’a montré de l’intérêt. Dieu sait tellement mieux que nous ce qui est nécessaire, où et quand!

On nous logea dans un appartement  qui appartient à une femme d’affaire de la communauté. (On construit énormément à Jakutsk, et si on n’y habite pas durant quelques années, on ne reconnait presque plus la ville; c’est ce que nous ont assuré les parents de Slawa, qui étaient venus en visite au même moment, avaient grandi et habité ici, mais habitent maintenant à proximité de Moscou). L’appartement était moderne, grand, et au 7ème étage, avec une superbe vue sur le fleuve Lena.

Deux cultes servirent de préparation à la sonnerie de trompettes, q  ui eut lieu ensuite le dimanche 13 septembre. Il n’a pas été facile de se comprendre, car presque personne ne parle anglais. Une soeur de l’église savait un peu d’anglais, mais vraiment très peu. C’est elle qui servit de traductrice dans les excursions et rencontres. Dieu merci Slawa avait quelqu’un d’autre pour traduire lors des cultes, et celui-ci l’a fait merveilleusement bien. Ce frère, avec quelques autres personnes, avait quitté récemment la communauté de Slawa, et il est aujourd’hui coresponsable dans une autre église. C’est étonnant qu’il ait accepté ce rôle et il semblait n’avoir aucun problème avec cela. Le culte avec message et sonnerie de trompettes a donné à chacun le frisson, et nous l’espérons a touché aussi leur coeur. Lors des cris de triomphe et d’enfantement selon Esaïe 42,13 tous les participants étaient présents avec grand enthousiasme. Nous aimons nos frères et soeurs russes; dès le début il y avait une relation de coeur avec eux, ainsi qu’une unité spirituelle – simplement merveilleux! Ils sont très charmants, chaleureux et drôles aussi! Nulle part ailleurs on a essayé si souvent de nous raconter des plaisanteries – que nous n’avons évidemment pas comprises. Mais eux ont ri aux larmes… Nous avons aussi joui d’une fête d’anniversaire avec la famille de Slawa: le père, la mère et les 5 enfants, les grand-parents et notre amusante traductrice. 12 personnes autour d’une simple table de salon – eh bien c’est possible!

Le plus fascinant pour la fin: nous avons achevé ce dimanche matin notre tournée des trompettes de 5 ans et demi et le soir même commençait Rosh Hashana, le Nouvel-An juif, appelé aussi la Fête des trompettes! Le plan de Dieu est parfait. Nous n’aurions pas pu le planifier ainsi – et pourtant cela souligne encore une dernière fois son importance. Que se passera-t-il donc maintenant? Peu importe, nous donnons à Dieu toute la gloire, la reconnaissance et l’adoration, aussi pour toute l’aide qu’Il nous a prodiguée au travers de vous. Soyez et restez vigilants, et écoutez ce que l’Esprit dit à l’Eglise!

Werner und Regula

Les commentaires sont clos.