Sonnez les trompettes au Luxembourg

luxemburg1     loc_luxemburg

le 29 novembre 2012

De nouveau nous nous trouvons devant une église fermée. Evidemment, me dis-je, pleine d’incrédulité et complètement apathique. C’est un jour après les funérailles de ma belle-mère. A vrai dire je ne voyais rien de mieux que de rentrer chez moi et me tapir dans un coin. S’il n’y avait pas eu cette impulsion …et maintenant à Luxembourg nous ne trouvons pas même le centre-ville! « Seigneur, si Tu veux qu’aujourd’hui nous sonnions ici les trompettes, alors Tu dois intervenir maintenant! »
Bien sûr: après cette prière, nous trouvons immédiatement le centre-ville, ainsi qu’une place de parc et l’immense cathédrale! Seulement à la première porte elle n’a même pas de poignée! Drôle de visite! En fin du compte nous sommes assis dans une église évangélique, dont la porte est maintenue ouverte par un joli petit coussin en étoffe. Nous nous ressentons comme accueillis par le Seigneur! Dans la tranquillité nous l’attendons, et le contact qu’Il a préparé. Et ainsi nous rencontrons devant l’église Julie, une merveilleuse soeur catholique croyante, qui avait suivi l’ Ecole Biblique du Bienenberg chez les Mennonites – et qui fabrique des couronnes de l’Avent pour les Evangéliques. Nous nous comprenons du premier coup: elle prie déjà depuis tellement de temps pour les personnes du Luxembourg! De retour dans l’église je sonne la trompette avec Werner, et sa bénédiction, parce que Julie ne peut en sortir aucun son. Ensuite nous prions dans l’unité pour son pays. Tous les trois, nous sommes subjugués et encouragés par cette rencontre que notre Père céleste nous a donnée! Et je m’humilie au retour…

Regula Woiwode

Les commentaires sont clos.