Sonnez les trompettes en Ukraine

ukraine-flagge-rechteckigschwarz-68x102      loc_ukraine

du 4 au 7 mai 2012

Notre voyage en Ukraine du 4 au 7 mai fut un événement d’un type particulier. Si l’on ne compte pas le jour d’arrivée et le jour de départ, nous n’avons eu que deux jours pleins, mais alors vraiment remplis! Immédiatement à notre arrivée on a mis dans nos mains un téléphone portable comportant deux numéros enregistrés: celui de notre « ange » ici et celui du bureau. Cela se révéla extrêmement utile, car l’écriture cyrillique et la langue russe – nous n’en avions aucune idée!
Nos frères et soeurs de Kiev conduisent une communauté messianique, qui avec ses quelques 1800 membres, est la plus grande du pays. Elle est en réalité un mélange dont la partie juive représente env. 40 %. Le samedi nous étions au culte avec eux. Et nous avons encore pu jouir d’un mariage juif. Ce qui nous a particulièrement frappé, c’est que durant le temps de louange il y avait toujours un grand nombre de frères et soeurs qui dansaient. Le culte dure d’habitude environ 3-4 heures, même sans mariage. En route pour le repas du soir, nous avons reçu du couple des mariés l’invitation de participer à leur fête. Ainsi nous n’avons pas seulement été à un merveilleux repas, mais nous avons aussi pu danser avec les invités et les mariés. La fête elle-même avait lieu dans le restaurant d’un grand magasin.
Le jour suivant a commencé la Conférence de prière, dont la responsabilité et l’organisation étaient assumées par la communauté messianique. Lors de cette semaine de jeûne et prière (depuis l’an 2000) des frères et soeurs d’autres communautés de tout le pays et même des participants d’autres nations (cette fois env. 20) sont toujours aussi présents. Et là également il est frappant de voir que durant les très longs temps d’adoration des centaines de participants dansent continuellement: des hommes comme des femmes, des vieux et des jeunes, c’est simplement prodigieux. Il y a chaque fois quelques danseurs expérimentés qui montrent les mouvements. Ce qui frappe aussi: c’est très très bruyant, comme en Afrique ou en Inde. Un frère de Sibérie a enseigné sur la guérison. Plus tard les responsables ne se sont pas gênés de corriger l’une de ses affirmations devant toute l’assemblée. Cela nous a étonnés et réjouis qu’ils soient (dans l’amour) si ouverts, courageux et honnêtes.
Nous avons eu ensuite durant la soirée le privilège de transmettre le message des sonneries de trompettes. Le cri de victoire qui a suivi la sonnerie a été sans conteste le plus fort et le plus long des 32 nations. Tous participaient de tout leur coeur! Là aussi nous avons proclamé ensemble dans les quatre points cardinaux les versets 7-10 du psaume 24. Puis un temps de prière passionnée pour l’Ukraine a suivi (entre autres pour l’Eglise et pour les autorités). Plus tard, en fin de soirée, les participants ont eu la possibilité de poser des questions. Y ont répondu le rabbin de la communauté, un enseignant biblique et le second pasteur.
Ce fut une fois de plus pour nous un grand privilège d’apprendre à connaître et à aimer de tels frères et soeurs si merveilleux. Bien que le temps fut si court, Dieu par Son esprit nous a accordé une communion immédiate et profonde. Nous sommes reconnaissants et étonnés de voir ce que Dieu fait!

souffler des trompettes Vidéo

Les commentaires sont clos.